La maman qui veut toujours bien faire

Si « La femme parfaite est une connasse » (Edition J’ai Lu), à lire absolument pour se sentir bien dans jean trop serré, la mère parfaite, elle n’existe pas. Stop l’illusion : en plus d’être humaine, l’erreur est aussi maternelle.

Il n’existe aucun mode d’emploi sur la gestion d’un enfant : tout ça c’est du perso.

Mere parfaite

La mère parfaite : mythes et légendes

Selon la croyance populaire, être une bonne mère c’est :

  • Une maman qui ne se fâche jamais : pourtant les enfants ont besoin de se faire gronder, afin de comprendre où sont les limites et apprendre à respecter les règles à la maison et en société.
  • Une maman qui est toujours disponible : il n’est pas non plus nécessaire que vous mettiez une croix sur tous vos loisirs et aspirations professionnelles. Apprendre à attendre, c’est aussi avoir conscience de la liberté des autres et faire preuve de tolérance : votre enfant n’en sera que plus mature.
  • Une maman qui fait tout pour que ses enfants soient heureux : entraînez-les plutôt à faire efforts pour obtenir ce qu’ils veulent, ainsi, ils apprendront à faire face aux réussites, aux échecs et à apprécier les petits plaisirs.
  • Une maman entièrement dévouée à ses enfants : sauf que si vous devenez esclave de vos enfants, ils risquent de se sacrifier eux-mêmes pour les plaisir des autres, ou penser au contraire que tout le monde doit se sacrifier pour eux.

Comment ça se passe en réalité ?

Une super maman, c’est une maman qui prend du plaisir avant tout. Quitte par la suite à s’améliorer sans culpabiliser, elle permettra alors à ses enfants d’être imparfaits et de commettre des erreurs, tout en assumant les conséquences de leurs choix.

Une bonne mère ne cherche pas à plaire à ses enfants ni à les contrôler : elle leur permet juste de s’épanouir dans un cadre clair, entourés d’amour et de joie de vivre.

 

×